La Ferme de Manon

SERVICE CLIENT : 04 69 31 80 10
DU LUNDI AU SAMEDI, 9H À 12H & 14H À 18H

NOTRE SAVOIR FAIRE, À VOTRE SERVICE, DEPUIS 1980

Panier

Aucun produit

0,00 € Total

Produit ajouté à votre panier

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits (TTC)
Livraison à partir de (TTC) Livraison gratuite !
Total (TTC)

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

close

Fabriquer une couveuse

Plus d'information...

Lire la suite

M54

Ce produit n'est pas vendu à l'unité. Vous devez sélectionner au moins 1 quantité pour ce produit.

Disponibilité : En stock - Prêt à partir

Date de disponibilité:

Attention, plus que 1 pièce(s) disponible(s)


Paiement sécurisé par carte bancaire
Paiement sécurisé par carte bancaire

Aucun point de fidélité pour ce produit.


Fabriquer une couveuse

La Ferme de Manon - info@lafermedemanon.com

 

De nombreuses personnes bien intentionnées, vous expliquent comment fabriquer une couveuse en oubliant des points essentiels comme la sécurité et d’autres petits secrets incontournables pour la réussite d’un incubateur.

Il ne suffit pas de surveiller la température et l’hygrométrie qui, par ailleurs est souvent mal étudiée, mais nous en parlerons plus loin.

L’aération d’une couveuse à l’intérieur et à l’extérieur est extrêmement importante. En effet, quand vous fabriquez une couveuse ne perdez pas de vue qu’il faut imiter le plus possible la poule couveuse.
A travers ses plumes et sous son plumage, l’air circule et permet son renouvellement.

Par souci d’économie nous avons tendance à fabriquer des couveuses hermétiques, conservant le plus possible la chaleur. C’est bien, mais n’oubliez pas des trous d’air bien disposés pour un renouvellement correct de l’air. La pièce où sera placée la couveuse est importante, elle doit également être bien aérée.

La composition de votre caisson ne doit pas être en bois brut et facilement inflammable.
Choisissez un caisson en bois laminé ou en plastique ou éventuellement un petit réfrigérateur avec des perforations à la scie cloche.

A exclure, les caissons difficiles a nettoyer et a désinfecter parce qu’ils seront un nid à germes et réduiraient votre taux de réussite.

Pourquoi vous propose t’on la ventilation dans le commerce ?
C’est pour permettre une température homogène dans toute la couveuse 
(Ventilateur). A l’époque, des couveuses sans ventilation existaient mais avec des thermostats à mercure et des caissons en bois de qualité (le bois accumule bien la chaleur).
Ces thermostats sont précis mais fragiles et chers.
De nos jours, les thermostats sont électroniques. A savoir que ce qui fait la qualité d’une couveuse c’est le type de thermostat car plus ce dernier aura la faculté a se caller sur la température désirée, plus le résultat sera optimum (thermostat).

En ce qui me concerne, je reste convaincue que les couveuses chauffées par une ampoule, ne sont pas idéals parce qu’elles assèchent l’air et rendent l’hygrométrie difficile a maîtriser.
Souvenez-vous ce que nous disions au début, imiter la poule couveuse au mieux. La poule couve dans un endroit sombre du poulailler et elle ne dispose pas d’éclairage sous son chassie (comme certaine voiture à la mode du « tunning »). L’éclairage peut stresser l’embryon (résistance).

L’hygrométrie, un véritable problème difficile à cerner comme vous pouvez le constater.
La surface du récipient (ne prenez jamais la profondeur pour augmenter ou diminuer l’hygrométrie mais la surface) dépend du type de chauffage, de la ventilation et du type d’œuf.
Souvent nous rencontrons des excès d’humidité pendant les 15 premiers jours alors qu’il serait préférable de l’augmenter qu’après le 15ème jour (hygromètre).

En résumé, il est facile de créer une couveuse s’il on respecte quelques règles simples.
Cela reste plus aisé de s’en procurer une chez un spécialiste, même si certain vous dirons qu’elles sont plus cheres, elles restent rentables et facile a amortir. Si cela n’était pas le cas, les professionnels n’utiliseraient pas de couveuse (couveuses).

La Ferme de Manon - info@lafermedemanon.com

 

4 autres produits disponible dans cette catégorie

    productscategory

  • Diamètres des bagues pour Volailles
  • Conseils d'elevage
  • Réseau abreuvoirs automatiques
  • Autonomie pour mangeoire et abreuvoir